Home > Projects > Véronique Grinenwald : artiste graveur et dessins contemporains

vero.grinenwald@gmail.com      +33(0) 6 12 98 75 13

Née Strasbourg en 1965, Véronique Grinenwald est une artiste autodidacte installée à Paris depuis 30 ans. Douze années de maquillage artistique aiguisent le regard qu’elle porte sur les visages, les courbes et les ombres. En juillet 2010, elle décide de reprendre ses études et se lance dans une licence en arts plastiques à la Sorbonne à Paris. Aujourd’hui, licenciée, elle poursuit ses recherches grâce à d’autres médiums dont les différentes techniques de gravure.

Repartant de la fascination sensuelle exercée par L’origine du monde de Courbet, pour STR’OFF elle interroge les transformations et les constantes de la figuration du sexe des femmes dans l’œuvre d’artistes masculins. A travers l’utilisation de la gravure et du dessin, son travail s’apparente à une recherche d’épuisement de cette partie du corps par l’un des sens (certains diront l’indécence) de l’homme, le regard. Le choix de représentations où dominent les courbes et les lignes permet d’insister sur les attentes vis-à-vis du corps de la femme, qui doit jouer subtilement entre rondeur et finesse pour réveiller les sens.

Au cours de la réalisation, la forme apparaît progressivement, par l’ajout de grappes de billes transparentes. Leur accumulation feutrée vient cette fois symboliser ma propre obsession sensuelle, qui accompagne l’obsession graphique de la minutie, du soin, du détail, et la quête de sens dans la mise à nue de la page et de la femme. On retrouve bien la tentative d’épuisement du sujet et de soi, dans une démarche qui fait écho à cette citation d’Andy Warhol : « Plus on regarde exactement la même chose, plus elle perd tout son sens, et plus on se sent bien, avec la tête vide. »