Home > Projects > Sélection 2018- THROUGH LOVE

THROUGH LOVE (cliquez ici pour voir le film)

Collectif  Twenty4scope: responsable du projet, Yvan Barbera

yvanbarbera@reflexstar.com

Synopsis : Sacha traine dans les rues de Bruxelles en regardant les filles… il voudrait dire quelque chose à Nelly

Yvan Barbera, 49 ans, Bruxelles.

Je commence le travail de l’image par la photographie de mode en 2005.
J’ai la chance alors, de participer aux défilés du Louvre à Paris et ceux de la Fahion week à Milan durant 4 ans comme photographe de Podium.
Je me retrouve également à Canne et Venise lors des Festivals de cinémas et photographie les acteurs et réalisateurs.
C’est lors de ces rencontres avec les acteurs et autres vedettes présentes à Canne ou Venise que je me rends compte que je retiens très mal les prénoms des Stars!!
Ainsi, Mick Jagger à côté de qui je marchais et qui ne voulait pas regarder vers mon objectif photo, se retourne soudainement lorsque je l’appelle non pas Mick mais Mickael (Jackson). Et là, tout énervé, il se présente en cadrage gros plan face à moi. Résultat des courses, parution dans le Together Magazine !
Cela m’est arrivé aussi avec la chanteuse Natalie Inbruglia que j’ai prise pour Juliette Binoche et un aussi avec Mickael More. Je les appelais tous par d’autres noms et prénoms.
Mais bon passons, depuis, j’ai amélioré ma culture cinématographique !!
C’est naturellement qu’il y a peu, (après toutes ces années de photo) que je mets une caméra à l’épaule et commence à filmer (2016).
En 2017, je suis contacté par Romain Pradaut (scénariste) pour participer au 48h Film Festival comme cadreur avec mon équipe. Depuis, ça continue !!!

Actuellement, je suis réalisateur au Together Magazine à Bruxelles.

Mes projets: continuer des courts métrages et concours, dans le but d’acquérir au plus vite une expérience suffisante pour un long métrage en réalisation. Cinéma, Cinéma et Cinéma !!!

Mes films préférés: Olivier Marchal: Ne le dis à personne / 36 quai des Orfèvres / Un p’tit gars de Ménilmontant
Interstellar / PROMETHEUS / BLADE RUNNER
La liste de Schindler / Enemy de Denis Villeneuve
THE NOVEMBER MAN / Dunkerk / C’est arrivé près de chez vous de Daniel Poelvoorde

Les musiques qui m’ inspirent: Toutes les musiques m’inspirent car elles se traduisent immédiatement en image dans mon esprit.
Je pourrais raconter des centaines d’histoires en écoutant un album.
Néanmoins, les musiques de films m’inspirent beaucoup, Ennio Morricone, les musiques épiques, les Pink Floyd, les musiques des années 70 des états unis, de Belgique et d’Italie notamment comme Blondie.
J’adore les compositions des James bond. Notamment, golden eye et sky fall.
Impossible de ne pas être inspiré en écoutant de telles merveilles musicales.

Une phrase ou un texte qui vous touche: plus qu’une phrase ou un texte précis, c’est plutôt les idées qui tournent autour des possibilités infinies de réaliser les choses et ses rêves!

« Il n’est rien qui peut empêcher l’esprit de voir ses projets aboutis.
Le défi est de croire son esprit. J’aime les défis! »

Pradaut Romain, 33 ans, Bruxelles, cénariste, réalisateur et assistant, professeur d’art plastique et de dessin …

Cinq ans formé aux Beaux arts de Nantes où je développe une figure métaphorique « Le Plongeur », donnant lieu à des textes, des happennings et des vidéos d’artiste ; complété par le Master de Cinéma Documentaire à Agoulême, suite auquel je réalise un 52 min auto-produit « Tchernobyl ma peur bleue », puis arrivant en Belgique je me forme en autodidacte à l’écriture de scénario de fiction. Plusieurs sont soient réalisés ou en cours d’écriture. Je rêve d’écrire une série TV à succès !

Mes projets: un court métrage Drama Thriller, intitulé « DOMOS MACHINA » dont le scénario de 20 minutes est terminé et en recherche de producteurs professionnels.
Intégrer une année de formation pilote Érasmus + (à Bruxelles), pour écrire et approfondir l’écriture scénaristique de Série TV.
La préparation en étroite collaboration avec un partenaire créatif, Yvan Barbera, pour le « Festival de cinéma 48H » à Bruxelles, lui aussi couronné de prix et supervisé par un jury.

Mes films préférés: j’adore beaucoup de films peu importe leur genre ou leur époque. Et nombreux m’inspirent tous à leur manière selon mes projets ; c’est donc une question difficile mais les premiers qui me viennent sont (sans parler documentaire) :
– « Inception » de Christopher Nolan
– « Stalker » de Andrei Tarkovsky
– « Get out » de Jordan Peele

La série TV « La Servante écarlate » du roman initial de Margaret Atwood, et la série « Black Mirror »
Les burlesques muets comme Chaplin ou Keaton…

Les musiques qui m’inspirent: une autre question difficile pour moi car je suis très visuel ! La musique vient avec les images déjà faites, en adéquation… ou non, c’est du feeling. Mais dans ma vie je l’apprécie avec des rythmes instrumentaux apaisant, sans voix, ou au contraire lors de chanson à textes forts de sens et vivifiante.

Une phrase ou un texte qui me touche: L’avenir est un lieu commode pour y mettre des songes (Anatole France)
Et s’imaginer un film est-il autre chose ?