Home > Projects > DUO Solène Dumas et Sybilla Weran

Solène DUMAS: artiste céramiste

solenedumas@gmail.com         +33(0)6 08 32 77 44

Au-delà d’une simple expérience cathartique, chaque pièce est tel un détonateur lié à notre subconscient. Elles sont à la limite d’un anthropomorphisme fragile, sans cesse en renouvellement; la peau râpeuse de certaines pièces côtoie des surfaces plus douces, cache des écrins laiteux et scintillants. Elles crient doucement (cri liée aux contradictions de l’existence ou gémissement de survie ?) et les multiples facettes de leur dimension psychologique se révèlent insidieusement en nous laissant murir une beauté cynique et peut-être trop humaine. J’aime à penser qu’elles puissent être une propre extension de moi, métissée, assemblée, réinventée mais qui par la suite deviennent autonomes, se métamorphosant au gré des hautes températures, aux aléas du temps, hors de portée de tout contrôle.

Sybilla WERAN: photographe

sybilla.weran@gmail.com         +33(0)6 50 02 42 29

Photographe depuis maintenant 5 ans et dévorée tant par le mé- dium de la photographie que par le contact des gens, j’ai toujours aimé retranscrire l’histoire des personnes, offrir ma lecture de leurs émotions par rapport à la mienne propre et ce en intégrant leur cadre de vie. Et témoigner… De leur être, de leur corps, leurs fragments de vie, morceaux d’histoires qui font l’Histoire… Notre nombril, symbole de notre humanité première, témoigne de notre lien avec notre mère, lien tissé durant des jours et des nuits, mais également de notre rupture lors de notre naissance… Symbole de notre gravité, noeud de notre ego, quel lien avons nous aux autres ? À bout, une impasse ?

Le nombril au sens physique en est une à mes yeux… Avec toute sa symbolique, ne dit-on pas le nombril du monde ? Le sens : quel est le sien ? Sens de la vie, de la conception, de la naissance où le lien est coupé, où le cocon est arraché… Symbole puissant… Pouvons-nous grâce à cette empreinte nous relier les uns aux autres ? Comme un cordon invisible…

Le DUO: EMPREINTE DE RESILIENCE

Le nombril est l’empreinte atemporelle de notre humanité, preuve évidente de notre dissonance mais aussi de notre ressemblance. Chaque nombril est différent et pourtant reste le stigmate de notre humanité commune… Lien pluriel, lien avec notre mère, lien avec nos contemporains pour nous rappeler que nous provenons de la même matrice… Cette empreinte, cette « cicatrice » fruit de la séparation, n’est-elle pas le symbole d’un sens que nous avons perdu ? Une sensation que nous ne retrouverons plus ?
Pouvons-nous créer un nouveau lien avec nos semblables pour retrouver cette empreinte d’échange vital que nous avons oubliée ? Serions-nous à bout de sens ? Osons voir plus loin que notre nombril…

weran